Règles

RÈGLES DE L'ORDRE INTERNE

Ajustement à septembre 2020

Ce règlement est un complément aux statuts de l’organisation à but non lucratif Yachting Club Geel et approuvé par le conseil d’administration.

L'organisation NON-PROFIT YCGEEL a des membres efficaces et a rejoint ses membres. Les membres effectifs forment l'Assemblée générale et choisissent parmi eux les administrateurs qui composent également le conseil exécutif. Tout cela en conformité avec les lois.

L’objectif principal des règles d’ordre interne est de gérer l’interaction entre les membres de l’association et l’organisation à but non lucratif, l’interaction entre eux, les activités et les obligations sur et autour du terrain du club (port, bâtiments et postes d’amarrage).

1. Générales:

Le club est affilié à l’Association flamande pour les sports nautiques (VVW)
Tous les membres efficaces et accédés sont membres du VVW et reçoivent une carte de membre au nom du chef de famille (pour les skieurs nautiques et les bateaux rapides, ce sont aussi tous les membres de la famille). Tous les membres bénéficient des avantages offerts par le VVW. Le VVW reste responsable de ces avantages et l'organisation NON-PROFIT YCGeel n'est pas responsable de toute discussion avec le VVW.

2. Procédure d'acceptation et adhésion des membres

Les membres candidats doivent présenter leur candidature sur les formulaires prévus par le conseil. Un formulaire peut également être téléchargé à partir du site Web. Le formulaire doit être entièrement rempli envoyé à l'organisation à but non lucratif YCGeel Yellow Pavilionstsaat 20, 2440 Jaune ou remis à l'un des administrateurs. La composition de la famille mentionne les membres de la famille résidente.

Les candidatures seront traitées de façon confidentielle lors de la prochaine réunion du conseil d'administration et la décision sera communiquée par écrit et justifiée au candidat.

L'adhésion n'a eu effet qu'après que la contribution de lig et les frais d'adhésion a été complètement réglée, sauf autrement décidé.

Une demande d’adhésion à quai fixe ne peut être accordée que pour les yachts à moteur. Les bateaux équipés pour naviguer ne sont pas acceptés. Si ces bateaux ont été acceptés avant la date du 6.9.2018, ces bateaux seront conservés en conjonction avec leurs skippers actuels, leurs droits en tant que membres adhérents et titulaires d’un poste d’amarrage permanent. Ceux-ci ne sont pas transférables à un nouveau propriétaire. (RvB 6.09.2018)

Le poste d’amarrage attribué au propriétaire du bateau membre n’est attribué qu’au bateau pour lequel le membre s’est enregistré et ne peut être utilisé par le même propriétaire de bateau pour un autre bateau ou transmis à un tiers, sous réserve du consentement explicite et écrit du conseil d’administration.

Si les membres – propriétaires de bateaux demandent un poste d'amarrage pour un bateau dont les dimensions sont trop grandes pour le poste d'amarrage habituel, ils se retrouveront sur une liste d'attente. Pour toutes les autres demandes, il n'y a pas de liste d'attente et elles sont traitées par entrée.

Les candidats rejoints les membres qui ont déjà une place permanente dans un autre club pour un bateau pour lequel ils postulent en jaune devraient annuler la première couchette.

Les membres qui obtiennent une autre place dans un autre club pour le bateau, pour lequel ils ont été affectés à une couchette permanente au YCGeel, doivent annuler leur poste d’amarrage à Geel.

La contribution est la contribution pour un an et est adaptable chaque année par décision du conseil d'administration.

Lorsqu’un membre met son bateau en vente, de quelque façon que ce soit et que le bateau lui-même soit fait connaître ou non, et lorsque cela se produit dans les cinq ans suivant l’acceptation de l’adhésion au membre ayant accosté, le bateau doit quitter le port et être transféré dans un autre port (vente). Ce régime s’applique aux membres qui ont été acceptés après le 1er juin 2020. Sur demande, la BoE peut accorder une exception pour des raisons de force majeure ou dans des circonstances très particulières. (RvB 6.06.2020)

3. Réunion d'information pour tous les membres accédé:

Au moins une soirée d'information sera mise en place chaque année. Un aperçu des activités prévues est donné, explique la situation financière de l'ORGANISATION NON-PROFIT et il est possible pour tous les membres de formuler leurs commentaires.

Un calendrier d'activités est également envoyé régulièrement et, si nécessaire, envoyé des lettres d'information provisoires, par la poste ou par courriel

4. Transfert d'adhésion :

Si un membre adhérent exprime le désir de transférer son adhésion à un membre du candidat ou, dans le cas d’un membre du candidat, de prendre la relève d’un autre membre de la famille jusqu’au deuxième degré ou d’un membre cohabitant, cela ne peut se faire qu’après l’approbation du conseil d’administration et après celui-ci. Aucune nouvelle contribution n'est alors due à la condition qu'il n'y ait pas eu d'interruption de la contribution.

Lors du transfert d'un bateau à des tiers, il n'y a aucune garantie d'acceptation de la candidature du nouveau propriétaire.

5. Contributions, coûts et frais d'hébergement

Les cotisations et la facture de coût sont payées par virement sur le compte bancaire de l'organisation à but non lucratif YCG comme indiqué dans le compte annuel envoyé. L'électricité consommée est indiquée séparément sur ce compte par le compteur lu par le capitaine du port.

Le paiement dû doit être transféré dans les 30 jours suivant la réception du compte. En cas de paiement non en temps opportun, le membre est réputé démissionner et sera prié de quitter le poste d’amarrage assigné et, dans le cas des utilisateurs de la rampe (bateaux rapides), de remettre la clé.

Les membres qui annulent leur poste d'amarrage avec ou sans leur adhésion au cours de l'année n'ont pas droit au remboursement du salaire pour cette année.

Un membre accepté devra avoir une année complète de membre/couchette dans le cas où son bateau sera offert au port avant le 30 septembre de l’année en cours. Les frais payés (payés à titre d'avance» après demande) seront réglés dans ce cas. Si le bateau a été offert dans le port après le 30 septembre, un membre/liggeld doit être dû à la moitié. (RVB 26.10.2017)

L’argent du logement fixé par le conseil d’administration (actuellement 150 € ) fait partie de la cotisation, mais peut être entièrement récupéré en effectuant 15 heures de travaux d’entretien sur et autour du terrain du club à Geel. Cette partie des frais d'adhésion est abordable dans le rétablissement des fonds des membres et des mensonges de l'année suivante. Les membres effectuent ces travaux en tant que bénévoles sans compensation et sont responsables de l'autorisation qui doit leur être accordée par les autorités sociales. (RVA, Assurance maladie). Les formulaires de demande pour cette admission sont disponibles sur le site Web.

Le directeur responsable de l’infrastructure détermine, en consultation avec le conseil d’administration, la nature de ces travaux et les dates à laquelle ils sont effectués. Les heures travaillées, moins 15 heures si elles sont atteintes, seront transférées à l’année suivante. Si les heures effectuées (plus les heures transférées) ne sont pas facturées 6 heures avant l'année, la cotisation due est réclamée et ces heures seront déduites de l'année suivante. Si ces heures s'élèvent à plus de 5 heures, la contribution ne sera pas réclamée et ces heures devraient être dépassées l'année suivante. (RVB 15.12.2016) Les membres qui ont atteint l'âge de 67 ans seront exemptés de ces frais d'hébergement. (changement d'âge RVB 4.3.2016, en vigueur 1.1.2017)

Les membres du « ski nautique » qui n’ont pas atteint l’âge de 67 ans doivent effectuer 8 heures de travaux d’entretien avant d’utiliser la propriété. En l’absence de cela, ils doivent une contribution d’hébergement déterminée par le RVB (actuellement 75 €) (approuvé RVB 17.10.2013, effective à partir du 1.1.2014; âge changé RVB 4.3.2016, en vigueur 1.1.2017)

Le conseil d'administration peut accepter des membres sympathiques qui n'ont pas droit à leur adhésion. Le conseil d'administration détermine le niveau de leur contribution et détermine les activités du club auxquelles ces sympathisants sont invités.

6. Étiquettes, drapeaux et insignes

Le port d'uniformes, de blaireaux, de noeuds et l'utilisation de chaque article équipé de plaques d'immatriculation au club sont autorisés pour tous les membres. Chaque membre de la voile est réputé naviguer sous le fanion du club et du VVW ainsi que le drapeau de nationalité du pays dans lequel son bateau est immatriculé. Chaque membre accédé doit également se conformer aux réglementations nationales et internationales relatives à l'équipement et aux documents de son bateau.

Le 7. Obligations et responsabilités :

Chaque bateau amarré doit être correctement fixé sans gêner les autres bateaux. Chaque propriétaire de bateau demeure responsable des dommages éventuels causés aux bateaux à quai ou portuaires et aux installations portuaires, bien qu'ils soient causés par lui-même, sa personne nommée ou ses invités.

En cas d’urgence, le capitaine du port peut récupérer les bateaux amarrés ou appliquer des interventions pour éviter les dommages aux installations bo(o)t(s) et/ou portuaires. Si ces interventions d'urgence sont causées par un manque de précaution du propriétaire du bateau ou de sa personne nommée, tous les coûts à cet égard seront recouvrés.

L'assurance responsabilité civile (dommages causés à des tiers) pour le bateau est obligatoire et chaque année la preuve d'assurance doit être communiquée au trésorier qui le supervise.

8. Dispositions spécifiques

Il est interdit :

– perturber le bon ordre dans la marina et les zones environnantes et les bâtiments, inconvénients en faisant de la musique inappropriée ou d’autres sources de son.

– obstruer ou mettre en danger d’autres usagers des voies navigables ou des bateaux amarrés. Par exemple, le trafic dans la zone portuaire devrait avoir lieu d'une manière si lente que pratiquement aucune vague n'est causée.

– nuire intentionnellement au matériel ou à l'infrastructure mis à disposition

– placer ou déplacer ou laisser des objets sur les routes, les parkings, les échafaudages ou les bâtiments du port qui perturbent ou entravent la circulation ou le fonctionnement normal du port et de ses infrastructures, y compris l’exploitation du club-house. Tout commentaire concernant le capitaine du port ou un conducteur doit être suivi immédiatement.

– le soudage, le broyage, le ponçage ou tout travail à l’extérieur d’un bateau ou sur le quai qui peut en quelque sorte causer des dommages ou des nuisances excessives aux navires ou installations portuaires environnants. Le ponçant manuel à petite échelle et l'entretien du lavage ne sont pas couverts par cette disposition d'interdiction. Il est toujours recommandé de consulter les voisins et le capitaine du port. Si le propriétaire du bateau souhaite toujours effectuer les travaux d’entretien visés par cette interdiction, cela ne sera possible qu’en consultation avec le capitaine du port sur la jetée de travaux désignée. (voir art.12)

– laisser les déchets de toute nature sur place ou l'inaction. Le conteneur de déchets placé dans la rue fermée de déchets est seulement employé pour des ordures ménagères de la consommation normale de ménage sur les bateaux. Seuls les sacs de déchets mis à disposition par le conseil pour une redevance peuvent être déposés, étroitement liés, à la clôture de la rue des déchets. Les pots/bouteilles en verre et les canettes de boissons peuvent être déposés dans le « cours d’eau » à côté du bureau du port. Les déchets dangereux, ainsi que les huiles usées, les graisses et les résidus de peinture, doivent être pris par le propriétaire du bateau ou sa personne nommée, qui doit s’occuper de leur élimination de manière légale. Les propriétaires logés avec l'admission sur leur bateau doivent se fournir comme chaque habitant de la ville de Geel de conteneurs désignés par la ville de Yellow. (RVB 28.4.2016)

– de mettre une pompe automatique sur un bateau amarré à l'air.

– fumer ou faire le feu dans les hangars.

– la pêche dans le port, à la fois le long de l'échafaudage et sur les bateaux. Il y a une interdiction générale de pêcher pour le port, indiquée par les panneaux d'interdiction placés par les autorités compétentes.

– inscrivez-vous au registre de la population de la ville de Geel avec l'adresse (également comme adresse de référence) l'adresse du port (Pavilion Straat ou Kanaaldijk) sans le consentement écrit préalable du conseil d'administration. Les passants qui profitent d'un long séjour exceptionnel ou d'un entrepôt d'hiver pour rester efficacement sur le bateau seront retirés du port.

– accoster à l'intérieur du port à l'extérieur de l'échafaudage approprié sans la permission du capitaine du port qui tiendra compte de sa nécessité et déterminera la durée.

-en dehors de la période du 1er octobre au 1er mai pour maintenir une couverture hivernale sur son bateau. (RVB 12.06.2014)

9 . Générales
Le capitaine du port

– supervise l'utilisation de l'ensemble de l'installation portuaire, y compris le site et les bâtiments.

– Le capitaine du port conseildle le conseil d'administration sur les possibilités de postes d'amarrage pour les membres candidats et indique les postes d'amarrage pour les passants dans les possibilités disponibles à l'arrivée des passants.

-Le capitaine du port est habilité à prendre toutes les décisions utiles pour la sécurité et l'ordre.
-Le capitaine du port a le droit de refuser ou d'obliger le port à partir à l'égard de toute chasse ou personne passante dont la présence met en danger le dossier. -Le capitaine du port a le droit de déplacer ou de déplacer des navires en tout temps. Un poste d'accostage attribué à un membre ou à un passant est toujours soumis aux instructions du capitaine du port, de sorte qu'il n'y a pas de « couchettes fixes ».

-Le capitaine du port est responsable de la désignation des mouillages pour l'entreposage hivernal des non-membres. Les frais pour cela sont déterminés par le conseil d'administration de l'organisation NON-PROFIT.
-Les commandes et les sous-directions du capitaine du port doivent être suivies

– Le capitaine du port peut, temporairement et sous la supervision du Conseil d'administration, déléguer ses pouvoirs.
-Le capitaine du port doit motiver ses décisions.

Le propriétaire du bateau

– a été gardé pour maintenir le poste d'amarrage qui lui est assigné et son environnement immédiat. Les propriétaires des bateaux rapides doivent maintenir d'un commun accord la jetée prévue à cette fin. Le matériel nécessaire est mis à la disposition du club à cette fin.

– À la sortie du poste d'amarrage, le propriétaire du bateau doit indiquer avec le signe rouge/vert de son poste d'amarrage s'il libère ou non son poste d'amarrage comme couchette pour les passants. Dès que le propriétaire du bateau n’amarre pas son bateau pendant plus de trois nuits, il est obligé de mettre un panneau avec le côté vert visible. Il doit toujours informer le capitaine du port de la longue durée de son absence. Le capitaine du port tiendra alors compte de la date prévue de retour. En cas d’absence inopinée de plus de trois nuits, le capitaine du port sera libre dès la quatrième nuit d’accoster les passants au poste d’amarrage concerné, même s’il est équipé du panneau rouge. Au retour, il n'y a aucune garantie de couchette pour l'utilisateur normal de la couchette concernée.

-Du 1er mai à la fin octobre, les membres de YCGeel peuvent accoster gratuitement dans certains ports voisins sur présentation de leur carte de membre VVW. Pour le Blue Boulder, le RVB fait une admission spécifique par nom. Il est livré avec les cartes de membre VVW ou mis à la disposition du capitaine du port. Ces installations, qui dépendent des autres clubs, sont communiquées dans notre bureau portuaire. (ajustement rvb 12.02.2015)

– Lors de la vente d'un bateau d'un membre, le poste d'amarrage qui lui est assigné ne peut jamais être repris par le nouveau propriétaire, sauf tel que déterminé dans l'art.4. Ce nouveau propriétaire doit d'abord présenter sa candidature en tant que membre accédant au conseil d'administration.

– Tous les locaux et les matériaux du club sont la responsabilité des utilisateurs, qui sont priés de les garder dans l’état dans lequel ils ont été situés avant qu’ils ne soient utilisés.

– L'ORGANISATION NON-PROFIT ne peut être tenue responsable d'accidents de quelque nature que ce soit pour des personnes, des véhicules, des navires ou du matériel, qui sont sujets à de graves erreurs dans le cadre de l'organisation NON-PROFIT.

– Les voitures doivent se garer à l'endroit désigné. Les matériaux ne peuvent être utilisés par les membres qu’à condition qu’ils soient traités avec connaissance et respect

– Chaque membre est tenu d’informer un membre de toute irrégularité qu’il considère comme reconnue.

10. Le club-house, les activités du comité du parti:

Le club-house, la terrasse et l’installation sanitaire sont loués par le secteur privé. On s'attend donc à ce que les membres respectent les heures d'ouverture de l'opération. Le bloc sanitaire reste accessible avec le code à utiliser pour le faire. À certains moments, indiqué dans le calendrier semestriel, l’ASSOCIATION dispose de l’hébergement clubhouse disponible et s’occupe de la fourniture de la nourriture.

Les invitations aux membres sont adressées au chef de famille. L'invitation à participer aux activités des « membres » (soirée d'information, réception du Nouvel An) s'applique également aux membres de la famille résidents, tel que spécifié dans la candidature ou communiqué à une date ultérieure. L'invitation aux sympathisants est personnelle. Les autres activités sont également ouvertes à des tiers.

11. Bateaux rapides et ski nautique.

En tant que membre " ski nautique « , on peut être accepté s’il est enregistré avec un bateau rapide à remorque. Ces « bateaux rapides » ne peuvent pas se voir attribuer un poste d’amarrage fixe et sont réputés être déshédérés hors du port après utilisation. La pente ne peut être utilisée que par les membres du YCG « ski nautique » et les membres du YCG. Ce dernier peut, sous réserve du paiement d’une cotisation de 45 €, d’un bateau rapide ou d’une motomarine exclusivement assise (avec direction fixe) être arrosé pour une utilisation sur la zone express. Les tiers ne peuvent pas utiliser la pente car l’association ne peut pas assurer une permanence et une supervision suffisantes pour que la sécurité sur et autour de la pente ne puisse pas être garantie. (RvB 10.09.2020)

Chaque propriétaire de bateau doit appliquer tous les règlements juridiques dans ce domaine. Par exemple, l'utilisation du jet-ski, non assimilée à un bateau à moteur rapide, est interdite.

Il est interdit d'entraver ou de mettre en danger d'autres usagers de voies navigables ou de bateaux à quai. Par exemple, le trafic dans la zone portuaire devrait avoir lieu d'une manière si lente que pratiquement aucune vague n'est causée. Les skieurs nautiques et les bateaux qui se déplacent rapidement dans la zone à vitesse rapide devront également tenir compte du fait que la zone frontalière entre la vitesse rapide et le port sera naviguée de manière à ce que la vague n'entrave pas les bateaux à quai.

La barrière sur la cale doit être fermée avant et après son utilisation et ce par considération de sécurité. Seuls les membres peuvent l'avoir et l'utiliser à condition que le certificat d'assurance requis et le paiement d'un dépôt pour une clé de la cale. La clé ne doit en aucun cas être transmise à des tiers. Les violations de cette règle peuvent entraîner l'exclusion. L'accès à la cale doit être dégagé dès que possible et les véhicules déplacés afin qu'ils n'entravent pas l'accès et l'élimination à la cale.

La sortie ou la sortie de la cale vers la jetée doit être effectuée à basse vitesse afin de ne pas déranger les bateaux amarrés dans le port. L'amarrage à la jetée de ski devrait être fait avec l'arc face à Sas 8 (est)

Les places sur la jetée des bateaux rapides sont prises en fonction de l'arrivée. Il n'y a pas de places réservées.

Conduire des bateaux à grande vitesse doit se conformer à la législation applicable. Par exemple, le bouton du mort doit toujours être utilisé et les pilotes doivent prendre leur place en position assise complète sur l'avion de siège horizontal.

Le circuit de vitesse rapide et de ski nautique part et se termine entre les panneaux placés le long des berges en direction de Sas 9 (ouest)

Les bateaux rapides et les yachts naviguent toujours à l'extrême droite Le dépassement se fait à gauche avec les exigences normales de prudence et de respect mutuels.

La navigation professionnelle a toujours préséance. Faites toujours attention à la visibilité de votre bateau par un cargo. Vous ne verrez pas un skipper avec un espace de chargement vide si vous êtes à l'intérieur des 200 premiers m. pour son élan d'arc

Personne n'est autorisé à skier sans gilet de sauvetage, ceinture ou grenouille.

Pendant le ski, le pilote doit toujours être accompagné d’une deuxième personne pour garder un œil sur le skieur qui se déroule à l’envers. Cette deuxième personne doit être âgée d'au moins 16 ans.

Pendant les dépassements ou les traversées, les skieurs doivent toujours rester dans la voie navigable du bateau de remorquage.

Pour faire savoir au pilote qu'un skieur tombé en ordre est en ordre, le deuxième homme aux deux mains se frappe la tête.

En aucun cas le ski ou les pneus, la banane ou une embarcation de plaisance similaire ne peut être remorquée dans le bol bâbord, à l'exception de la lente navigation vers la jetée.

Afin de ne pas déranger les bateaux amarrés dans le port et de perturber les manipulations à la cale, il ne devrait pas y avoir de tourner dans le bol bâbord ou d'être navigué en rond.

Un skieur qui part dans l'eau doit être tiré le plus loin possible le long de la rive

En cas d'obstruction, toute circulation de bateau dans la zone est interdite. Les pilotes doivent se conformer à ces mesures temporaires.

Chaque bateau à moteur rapide avec skieur doit avoir un drapeau jaune à bord. Le drapeau jaune est utilisé pour attirer l'attention des autres pilotes sur un skieur tombé au combat. Le deuxième occupant du bateau en détresse demande de l'aide en agitant le drapeau jaune.

Chaque pilote est responsable de tous les accidents à la suite d’une défaillance ou d’un retrait tardif de son cordon.

Un skieur tombé devrait être amené à bord dès que possible

Un bateau qui arrive a toujours préséance sur un bateau au départ, avec ou sans skieur. La navigation professionnelle a toujours préséance sur cela.

Si un skieur tombe, le pilote doit prendre le skieur avec la plus grande prudence et à la vitesse la plus basse possible sans gêner d’autres bateaux ou skieurs.

Il est approprié de ne pas entrer dans le clubhouse avec grenouille humide, vêtements ou maillot de bain.

Même en été, les bateaux rapides ne peuvent être amarrés que sur leur jetée, mais toujours en présence de leur propriétaire ou utilisateur. Il ne peut y avoir de nuit avec un bateau à moteur rapide amarré sur la jetée de ski.

12. Workjetty (en)

L'utilisation du workjeje (à côté de la cale) n'est autorisée qu'après l'enregistrement préalable auprès du capitaine du port. Il enregistrera une période allant jusqu'à 14 jours au cours de laquelle le bateau est autorisé à rester à quai sur le workjeje. Si, après cette période, les travaux n’étaient pas encore terminés et qu’une période ultérieure n’avait pas encore été demandée par un autre skipper, cette première période peut être ponctuelle à temps,

8 jours sont prolongés. La consommation d'électricité sur le compteur du workje qui est situé dans le garage est réglé avec le capitaine du port. Sauf en cas de réparation d'urgence, seuls les skippers de YCG peuvent utiliser les travaux. (RvB 22.10.2015)

L’échafaudage n’est pas disponible entre le 1er juillet et le 31 août, sous réserve d’une réparation d’urgence en consultation avec le capitaine du port. L’échafaudage de travail n’est pas une alternative à un chantier naval et ne sert qu’à un entretien mineur où les appareils électriques peuvent être utilisés à petite échelle. Des mesures devraient également être prises à la jetée de travail afin qu’aucune pollution de l’eau du canal ne se produise et/ou que les nuisances soient causées par les bateaux environnants. En aucun cas il n’est permis dans le port – y compris à la jetée de travail – d’effectuer des travaux de soudage sur les bateaux et/ou de travailler avec des disques de broyage de métal. (Approuvé RVB 29.08.2019)

13. Sanctions:

page15image30546496

En cas de non-respect de ces règles d'ordre interne, le conseil d'administration peut imposer des sanctions au membre d'une réprimande pour exclusion de l'adhésion.

Verrouillage

Toutes les situations prévues dans les règles actuelles doivent, le cas échéant, être provisoirement résolues par le capitaine du port ou, en son absence par un membre actuel du conseil d'administration, et, lorsqu'il y a raison, par le Conseil conseil peut toujours adapter les règles.

Chaque membre aura la possibilité de prendre note de ces règlements, d'en recevoir une copie et d'être consulté sur le site Web www.ycg.be

Approuvé par le conseil d’administration de YC Geel le 15.12.2010

Ajustement RvB 17.10.2013

Ajustement RvB 12.06.2014

Ajustement RvB 12.02.2015

Ajustement RvB 22.10.2015

Ajustement RvB 04.03.2016

Ajustement RvB 28.04.2016

Ajustement RvB 22.09.2016

Ajustement RvB 15.12.2016

Adaptation RVB 26.10.2017

Adaptation RVB 06.09,2018

Adaptation RVB 28.08.2019

Adaptation RVB 06.06.2020

Adaptation RVB 10.09.2020

page15image30546688

Conseil d'administration

Le Backer Marc, Président 0475/80.41.50

Van Uytsel Willy, vice-président 0495/80.48.80

Van den Hurk Eric, trésorier 0497/40.27.21

Asnot Graziano , infrastructure, 0478/304471

Asnot Louis, capitaine de port Geel 0468/59.28.00

Vangheel Sabine, comité du parti 0473/27.98.87
Van Laer Jan, pilote 0497/34.93.52

adresse e-mail

Yachting.club.geel@telenet.be